« Oser les maux! » Magalie

Magali ta sagesse est désarmante.  Se peut il que la force de ta volonté ne tienne qu’au désir d’être mère?  Te voici droite devant moi avec les blessures qui sont les tiennes. Une femme qui désire un enfant a-t’elle déjà des liens d’amour avec lui? Derrière l’envie et l’espoir y a-t’il une connexion avec celuiLire la suite « « Oser les maux! » Magalie »

« Oser les maux! » Natacha

Tu coloris des Mandalas. Feux d’artifices de couleurs qui illuminent des formes faites de courbes. Dans ce cercle qui s’ouvre sur l’infini tu crées ta bulle. Avec tes dessins tu inventes ton monde illimité de douceur. Tu y mets ta sensibilité avec une générosité enfantine mais si pur. Je te donne une feuille blanche. UnLire la suite « « Oser les maux! » Natacha »

« Oser les maux! »

Suite de présentation… Diplômé en 2017 en tant que psychologue à l’université de Toulouse, me voilà à ce jour une professionnelle qui travaille avec ce qui m’anime, fait sens et ce que je suis. À 16 ans je réalise que la filière générale n’est pas la voie que je souhaite prendre. Je m’oriente vers unLire la suite « « Oser les maux! » »

Oser les maux!

Présentation… Nathalie Safraouine Photographe Étudie à EFET L’Ecole de la Photographie à Paris  Mon premier appareil photo je l’ai eu à 10 ans. J’ai vite développé une grande sensibilité visuelle.  Je m’émerveillais devant toute la poésie de mon monde imaginaire. J’observais les architectures et leurs symétries ainsi que chaque point de vue possible. La natureLire la suite « Oser les maux! »

« Oser les maux »

« Oser les maux! » c’est quoi?!?… « Le rapport au corps et l’image que l’on en a représente une sphère importante de l’identité. C’est par l’investissement que l’on en fait que l’on va pouvoir l’intégrer et se construire comme unité. Entre corps et esprit. C’est alors que notre corps viens dire quelque chose de nous à cetLire la suite « « Oser les maux » »

Maylis ou le lys de mon coeur

Le coeur aime. C’est sa nature. Dans la constance, la grandeur et la force il se plaît. Sans accaparer et sans accabler, il est. C’est son essence. De loin il regarde. Délicatement il couve. Il enveloppe doucement de tout son intérêt et son attention. Il comprend car sa connaissance universelle est sage. Il rit  et Lire la suite « Maylis ou le lys de mon coeur »