La confiance

Sandra

Sa poésie nue est belle par sa vulnérabilité qui s’offre en douceur à la lumière.

Son grain de peau exposé au jour parait si délicat.

Il n’y a pourtant en elle rien de fragile .

Elle s’approprie entièrement l’espace sans aucune hésitation.

Son humilité et la confiance qu’elle me donnes fait de ce moment un cadeau unique.

Aucune place au doute et pas l’ombre d’un malaise.

Tout est si naturel que j’en oublie la pruderie extérieur.

Ici il n’y a ici que la grâce naturel de l’être.

La nudité est un nom féminin qui évoque avec plus ou moins de pudeur une beauté simple.

Ceux qui y mettent des normes et des critères voient dans le miroir de leurs propres ombres.

La simplicité c’est de s’approprier notre corps avec ses différences mais il est un temple que nous pouvons mettre des siècles à aimer ou à diaboliser.

Là où je vois de l’art d’autres verront un objet charnel de désir et de convoitise.

Là où tu verras de la splendeur d’autres y sentiront de la gêne ou pire une agression.

Là où elles revendiqueront des droits d’autres installeront des dictats.

L’air du temps change et doucement on se réapproprie ce qui est notre singularité.

Un corps qui se dévoile c’est un chemin vers la paix.

Défiler vers le hautDéfiler vers le haut