La lumière puissante d’un ciel bleu d’une matinée d’hiver. Les promeneurs sont de sortie. Tu es assises sur un banc. Pas un nuage au dessus de nos têtes. Derrières tes lunettes le brouillard persiste. Ton esprit est embrumé. Tes incertitudes perdurent. Tu interroges la vie.Le pouvoir de l’amour et de ses caprices. Vois cette simplicité. Une matinée ensoleillée. La beauté qui est la tienne. Un présent aussi vibrant que modeste. Vois comme tout s’offre à toi. La joie n’est jamais loin.Tu n’as qu’à te pencher pour la cueillir…L’acceuillir. Tu as déjà franchi tellement de sort. Sois forte de cela.

Défiler vers le hautDéfiler vers le haut